Aussi tôt dit, aussitôt fait :  je prends la parole avant que ces neurones n’y mettent leur grain de sel 😉

Aujourd’hui, 1ère étape : Ganshoren – Gesves (tient, encore G-G !)

Initialemment 131 km de prévus. C’était sans compter sur les travaux et les déviations qui les accompagnent. Résultat : 135,5 km et deux belles côtes en supplément !

Le final redouté de 500m à 12%, avec autant de bosses que de fosses, n’a pas manqué à l’appel : aïe !, ouille !, purée, ils le font ça ?!

Quelques chiffres :

  1. poids du vélo en charge : 25kg.
  2. 135,5 km.
  3. départ à 08h00 et arrivée à 16h50 avec 4 pauses “ravitaillement” de plus ou moins un quart d’heure.
  4. … et puis zut … faites la moyenne vous même ! 😉

Ci-dessus, un petit passage peu après Ronquière (et son célèbre plan incliné non photographié, mea culpa) : la solitude du canal avec ces herbes ondulant sous le vent, comme si elles tentaient d’imiter les vaguelettes de l’eau toute proche …


Chez les neurones :

  • – ‘jour, ça va ?
  • – Ouaips !
  • – Quelle équipe ?
  • – “Jambes” …
  • – Tient … moi aussi … j’t’ai pas vu ?!
  • – J’étais sans doute de l’autre côté …
  • – Ah ?! Et comment on fait pour aller de l’autre côté ?
  • – Mais … t’es déjà de l’autre côté !!!

(NDA : gnâ, gnâ, gnâaa !)